Ta soumission si tu l’acceptes …

soumission-houellebecq
(c) Collection Flammarion / photographie Rêve familier

Ce livre offre plusieurs niveaux de lecture et en cela il est très intéressant… Très perturbant aussi. Comme dans tous les romans de Houellebecq le personnage principal est un quarantenaire qui subit la vie (première signification du titre) et qui erre dans une société en perte de repères religieux et moraux. Sa seule interaction avec les autres se fait au travers d’un écran. Il commande des putes comme on commande une pizza. Or la société dans laquelle il évolue est en pleine mutation. Après un mandat présidentiel de Hollande décevant, Marine Le Pen se retrouve au second du tour de la présidentielle, face à un candidat qui est à la tête du premier parti musulman de France. La guerre civile menace. Ce dernier est élu. Alors la France retrouve des repères : société patriarcale, les femmes sont invitées à rester à la maison (ce qui réduit le taux de chômage), l’enseignement devient religieux (les profs d’université doivent démissionner ou se convertir), les pays du Maghreb et la Turquie sont invités à rejoindre l’Europe. Ce docu-fiction a crée le scandale. Pourtant c’est très bien pensé et invite à la réflexion. La laïcité est-elle indispensable à la démocratie en France? Qu’est-ce qu’un islam à la française ? Il souligne également à quel point les choses que l’on pense immuables peuvent facilement disparaitre ce qui, à l’aune d’une réforme constitutionnelle est clairvoyant. Houellebecq sait prendre le pouls de la société. Finalement, ce qui dérange dans ce roman, ce n’est pas la réflexion politique mais la vision archaïque que l’auteur porte sur les femmes. Quelque soit le modèle de société, laïc ou musulman, la femme est soumise à l’homme (deuxième acception du titre), comme objet de contemplation et de plaisir. Plus choquant encore est le fait qu’aucun des personnages féminins du livre n’objecte à cet état, comme si cela était parfaitement intégré. Et parce que la femme n’a aucune place dans cette fiction, où les codes de la famille, du travail et de la religion sont remis en cause, le roman nous laisse sur notre faim, avec léger goût rance dans la bouche.

Soumission, Michel Houellebecq, Flammarion, 2015

Publicités

2 réflexions sur “Ta soumission si tu l’acceptes …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s