L’effet Subutex®

vernon-subutex-despentes
(c) Illustration K. Adduchi d’après photo E. Porodina

Dans ce premier Tome dont le titre sonne comme une formule magique, l’auteure nous fait partager les vies de plusieurs personnages violents ou désabusés avec une écriture légère, parfois drôle et même caustique. Elle nous confronte ainsi à des situations qui seraient en réalité désagréables et nous fait aimer des personnages que nous détesterions. Là, étrangement, on en redemande. Une autre particularité de Despentes est qu’elle parle des « marginaux » (prostituées, trans) sans exotisme. Au final, ces personnages attachants ou répugnants gravitent autour de Vernon dont on suit la lente déchéance. Excellent roman qui n’est ni austère, ni glauque. Reste à voir si la prescription fait encore son effet dans les deux autres Tomes de cette trilogie.

Virginie Despentes, Vernon Subutex, Tome 1 © Virginie Despentes et les Editions Grasset et Fasquelle, 2015

Et pour se plonger dans l’excellent univers musical du livre, on vous invite à écouter la playlist ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s