« Les cloches sonnent sans raison et nous aussi »

homme-approximatif-tristan-tzara
D’après photo (c) Henri Martinie / Roger-Viollet

Etes-vous au calme ? Avez-vous 6 minutes à tuer ? C’est le temps qu’il vous faut pour lire l’un des dix-neuf poèmes de L’Homme approximatif. Lire la suite